A LA UNEReligion

Ziarra Bambilor 2021 : le khalife invite les citoyens sénégalais à la responsabilité

Ziarra Bambilor 2021 : le khalife invite les citoyens sénégalais à la responsabilité

La 29ème édition de la Ziarra annuelle de feu Thierno Djibril Ousmane Daouda Bâ a vécu, ce samedi 13 mars 2021, à Bambilor avec une petite affluence et une simple mobilisation de tous les foyers religieux du Sénégal en raison de la pandémie de Covid-19. Prenant la parole, Le Khalife général Thierno Amadou Ba a commencé par saluer ses frères et sœurs, citoyens et citoyennes qui ont répondu présents à son appel. Le chef religieux a bien fait constater dans son discours que « le monde traverse un tournant difficile où l’humanité s’est complètement fourvoyée. Cette dernière vit, dans le contexte actuel, dans une nuit dont nous ignorons totalement ce que révélera son aube. Les intellectuels, les hommes religieux et dirigeants politiques, etc., sont confus à leur sujet et au devenir de la nation. Cependant,  il est impératif pour les hommes spirituels qui sont les véritables héritiers de la lumière scintillantede la prophétie de prendre leur responsabilité en s’efforçant d’éclairer le peuple et surtout de lui rappeler ce qu’un croyant devrait faire dans des circonstances aussi ardues », a-t-il déclaré.

Thierno Amadou Ba d’ajouter : « Nous ne prétendrons guère comme faisant partie de ces rares héritiers de la prophétie, mais nous ne voyons pas de mal à porter leurs paroles dans l’espoir que celles-ci seraient en mesure de dissiper la confusion et les ténèbres qui sévissent sur cette planète », a lancé le khalife de Bambilor.

Dans son allocution, le guide religieux a présenté, devant les autorités et fidèles musulmans et chrétiens qui ont pris part à cette cérémonie, quelques points relatifs à ce tournant critique que l’humanité traverse, et particulièrement le peuple sénégalais. « Premièrement, nous, citoyens sénégalais de toutes confessions confondues, devons effectuer un retour vers notre Seigneur, le Tout-Puissant. Nous devronsaussi l’invoquer en témoignant de notre humilité et faiblesse devant Sa grandeur, afin que cette calamité qui a envahi le monde soit éloignée. Généralement, une telle pandémie ne touche les peuples que si les péchés, la débauche et les injustices abondent. Deuxièmement, tous les citoyens, mouvements, groupes et ordres soufis, doivent s’unir davantage afin de devenir une seule et même main et éviter tout ce qui peut conduire à la division et à l’agitation. Allah dit: (ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdez votre force). [Les Butins (Al-Anfal): 46]. Le Messager d’Allah – Paix et Salut sur lui – a dit: (Le soutien de Dieu est avec le groupe uni). Hadith rapporté par at-Tirmidhî. Troisièmement, tous ces groupes et mouvements qui composent la société sénégalaise doivent placer les intérêts de la patrieau-dessus de leurs intérêts crypto personnels. Ils doivent se conformer à notre slogan : un peuple, un but, une foi. Quatrièmement, chaque citoyen a la responsabilité de contribuer efficacement à faire avancer son pays et le propulser vers le progrès, la prospérité et le développement économique. Il serait naïf de penser que les pays étrangers seraient plus intéressés que nous à développer notre pays. Faisons donc confiance aux bras et aux esprits de nos enfants pour changer notre quotidien et tendre vers une meilleure situation. Et cinquièmement, Que chacun sache que les gouvernements ne sont pas les seuls qui doivent porter la responsabilité d’éduquer nos enfants, même si nous savons que la part du lion leur revient. Cette tâche incombe à chaque mère, chaque père et à chaque personne ayant d’autres individus sous sa responsabilité. Car aujourd’hui, nous vivons à une époque mondialisée, qui est le monde de la révolution informatique, où nous assistons à toutes sortes de corruption, de distorsions, de comportement mal vaillant, de perversion, entre autres », a laissé entendre Thierno Amadou Ba.  Pour finir, le fils de Feu Thierno Djibril Ousmane Daouda Ba (RTA) a invité les gouvernants à faire preuve de miséricorde envers la population qui, face à la pandémie de Covid-19, a beaucoup souffert. « La population doit également se conformer aux mesures et aux recommandations données par les spécialistes dans le cadre de la lutte pour éradiquer cette maladie contagieuse et très redoutable surtout pour les personnes à risque », ajoute-il.

Thierno Amadou Ba  a clôturé son discours par des remerciements envers  le peuple sénégalais pour son courage, son unité et son entraide durant cette grande épreuve. Il a magnifié le travail exceptionnel qu’est en train de faire le député-maire Ndiagne Diop pour les populations de sa commune avant de formuler des prières pour lui.« Nous apprécions tous les efforts fournis par ce dernier. Rien de surprenant si nous savons que ce peuple n’a jamais fait montre de faiblesse ni de résignation. Bien au contraire, c’est un peuple constant, très conscient et perspicace, qui assume ses responsabilités quand il le faut avec beaucoup de rigueur et de détermination », a-t-il lancé

Pour rappel, la 29ème ziarra annuelle dédiée à Feu Thierno Djibril Ousmane Daouda Ba (RTA) a été tenue dans la sobriété et en virtuel également pour permettre aux fidèles de le vivre à partir de chez eux. Ce, pour éviter les rassemblements, une des interdictions des servies du ministère de la santé et de l’action sociale pour freiner la propagation de la covi-19. Le thème de cette année était axé sur  »l’attitude du musulman face à une épreuve ». Le nouveau sous-préfet de l’arrondissement de Bambilor a aussi pris part à cette cérémonie religieuse où le port du masque a été obligatoire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 25 =


Bouton retour en haut de la page