A LA UNESociété

Ousmane Sonko accusé de viols et de menaces de mort par une jeune femme

Ousmane Sonko accusé de viols et de menaces de mort par une jeune femme

Le patron de Pastef Les Patriotes est dans de beaux draps. Ousmane Sonko fait actuellement l’objet d’une plainte déposée à la Section de recherche (Sr) de la gendarmerie de Colobane le 2 février dernier. Il est accusé par une dame, âgée d’une vingtaine d’années, nommée A.Sarr, de « viols et de menaces » de mort.

Des sources du journal Les Echos informent que la présumée victime travaille dans un salon de massage sis au Sacré-Cœur 3. Elle a été longuement auditionnée à deux reprises par les enquêteurs de la Sr. De même que la propriété du salon, rapportent les mêmes sources qui soulignent que la jeune dame a été envoyée chez un spécialiste pour des prélèvements.

Dans sa plainte, révèle le journal, elle raconte que : « Monsieur Ousmane Sonko se présente régulièrement en qualité de client pour des séances de massage, mais à la fin, il exige toujours des faveurs sexuelles ».

Elle  ajoute : «  devant mon refus d’assouvir ses pulsions, il m’a un jour étranglée et contrainte des rapports sexuels avec lui. Confuse et reprise de honte, j’ai voulu garder le silence sur cet acte mortifiant, en espérant que cela ne se reproduise pas. Mal m’en a pris puisqu’il revient régulièrement et me contraint d’avoir des relations sexuelles avec lui, et cela sous la menace de me faire disparaître de la surface de la terre compte tenu de sa toute puissance et de sa position dans le pays », écrit-elle.

Joint par le journal, M. Sonko dit n’avoir été informé d’aucune plainte à son encontre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 12 =


Bouton retour en haut de la page