Politique

Coalition Jotna: 45% des membres ont claqué la porte

Coalition Jotna: 45% des membres ont claqué la porte

La Conférence nationale des Leaders (Cnl) de la Coalition Jotna/Patriotes pour l’alternative a tenu une Assemblée générale extraordinaire (Age) vendredi. L’Age a été dirigée par Bruno d’Erneville, président du Parti pour l’action citoyenne et président de la Cnl. Cette Assemblée générale (…) a été rendue nécessaire à cause de la crise interne consécutive à la démission brutale du parti Pastef le lundi 09 Novembre 2020.

Faisant les comptes après l’enregistrement des démissions actées par courriers, il s’avère que 45% des membres sont partis, 14% sont indécis et 41% des membres ont décidé de maintenir leur présence dans la coalition Jotna.

Très satisfait de cette forte résilience constatée et prenant acte de la demande d’adhésion de 7 nouvelles formations politiques dont l’une a été précédemment membre de IDY2019 et fortement implantée dans la région de Fatick, le président a salué l’énorme travail abattu par tous et la qualité de l’organisation mise en place.

M. D’Erneville a ensuite rendu le tablier afin de permettre de saisir l’opportunité de cette réorganisation pour renouveler un leadership interne équilibré et respectant l’identité de chacun. La Conférence des Leaders à son tour a souhaité remercier le Président Bruno d’Erneville pour sa loyauté et sa fermeté par rapport aux objectifs de notre organisation et lui a renouvelé sa confiance pour qu’il achève son mandat.

Elle décide aussi de maintenir le cap vers les prochaines élections locales. Elle s’ouvre à toutes les alliances de l’opposition afin de poursuivre son combat commun pour la défense sincère de l’intérêt des populations, pour la vérité du langage et l’éthique politique.

Sur la situation économique et sociale désastreuse dont l’énorme chiffre provisoire des 500 morts par les pirogues du désespoir est le marqueur le plus flagrant, le mutisme choquant des autorités qui avouent leur impuissance sont autant de signes que ce pays est au bord du chaos social.

« Nous appelons les populations à reconnaître en nous des acteurs décisifs pour leur propre salut. La Cnl regrette que des accords nouvellement dévoilés accordent plus de 10 000T/an de nos ressources halieutiques à l’Ue pour 5 ans encore, ce qui est ni plus ni moins un bradage organisé», a dénoncé la coalition.

Il est d’ailleurs incompréhensible, selon les membres,  qu’un tel accord soit révélé à un moment si douloureux pour notre pays et pendant que l’Ue a décidé de rapatrier les jeunes sénégalais ayant atteint les côtes européennes au péril de leurs vies.

« Le régime du président Macky Sall, incapable de créer les véritables conditions économiques et sociales propices à une création de richesse durable et à sa bonne répartition nous mène droit vers des lendemains encore plus difficiles vu le contexte mondial marqué par le repli économique des pays occidentaux», estiment ces opposants.

La Cnl appelle le peuple à un sursaut. « L’heure est arrivée pour que chacun prenne conscience de sa responsabilité individuelle dans le salut ou la condamnation de tous. Nul ne peut espérer s’en sortir seul, nous vaincrons ensemble ou périrons ensemble», ont-ils conclu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 9 =


Bouton retour en haut de la page